Loading...

Dépasser l’obstacle de la langue en cas de soins urgents grâce à l’application mobile Mediglotte

Le 18 mai 2019 par Doctisia Santé

Entretien avec le Dr Pierre-Alexis Balaz *

Doctisia : Médecin urgentiste, vous êtes le concepteur de l’application mobile gratuite Mediglotte. Qu’apporte-t-elle à l’utilisateur ?

Dr Pierre-Alexis BALAZ :

Mediglotte est une application de traduction de vocabulaire médical d’urgence, disposant d’un répertoire de 300 mots, phrases, questions, traduits dans 40 langues et dialectes présents sur les cinq continents.

Elle vise à permettre, lors de situations d’urgences médicales concernant des patients d’origine étrangère :

  • d’affirmer ou non le caractère urgent d’une pathologie,
  • d’offrir une prise en charge adéquate au patient, en lui expliquant très brièvement sa pathologie,
  • d’éliminer une pathologie contagieuse ou des contre-indications médicales à la prise en charge.

 

Dr Pierre-Alexis Balaz @ Pierre-Alexis Balaz

 

Doctisia : Vous avez imaginé et développé cette application mobile alors que vous étiez étudiant en médecine. À quel besoin a-t-elle répondu ?

Dr Pierre-Alexis BALAZ :

C’est en effet lors de stages que j’ai été confronté à la difficulté de soigner des patients ne parlant pas le Français. Cela a fait apparaître le besoin de disposer dans ce contexte, d’un outil pratique permettant le dialogue pour faciliter le diagnostic et les soins, mais aussi d’éliminer le côté anxiogène survenant lorsque la compréhension mutuelle est malaisée.

C’est ainsi qu’est née, en 2013, l’idée de développer Mediglotte.

 

Doctisia : Comment avez-vous procédé pour obtenir ces traductions, notamment dans des langues ou dialectes peu parlés ?

Dr Pierre-Alexis BALAZ :

Le projet s’est voulu collaboratif, et c’est grâce à la contribution bénévole de nombreuses personnes – essentiellement des médecins – parlant nativement une autre langue, que le vocabulaire présent dans l’application n’a cessé de s’enrichir.

On peut accéder par exemple à des mots en khmer, japonais, arménien ou bosniaque.

 

 

@ site http://mediglotte.e-monsite.com

 

Doctisia : Mediglotte se destine-t-elle avant tout aux soignants qui interviennent dans la prise en charge des urgences ?

Dr Pierre-Alexis BALAZ :

Il s’agit prioritairement d’une application destinée à des soignants exerçant en milieu hospitalier, tout particulièrement dans des services d’accueil des urgences, où Mediglotte peut s’avérer précieuse ; mais aussi à des soignants de ville, et à ceux œuvrant à l’étranger, notamment pour des missions humanitaires.

Mediglotte a également pour vocation d’aider les voyageurs partant à l’étranger, en particulier dans les pays où l’échange verbal peut se révéler compliqué.

 

Un voyageur partant à l’étranger aura-t-il intérêt à télécharger l’application avant son départ ?

Dr Pierre-Alexis BALAZ :

Tout à fait, car l’application n’a plus besoin de connexion à Internet une fois téléchargée.

Le voyageur pourra partir plus serein et sans crainte liée à la qualité du réseau Internet local.

D’autre part, il est toujours préférable d’anticiper pour éviter les pertes de temps, et de disposer de l’outil prêt à l’emploi.

 

Capture d’écran @ application Mediglotte

 

Doctisia : Quel accueil a rencontré Mediglotte auprès de la profession ?

Dr Pierre-Alexis BALAZ :

Mise en ligne en 2014, Mediglotte a déjà été téléchargée près de 20 000 fois, et à reçu de nombreux retours positifs et enthousiastes, notamment par des professionnels de santé.

Mediglotte a par ailleurs été primée par l’Association Nationale des Étudiants en Médecine de France (ANEMF), et lauréate des « Doc’eAwards  ».

 

Doctisia : Concrètement, sur quelles plateformes télécharger Mediglotte ?

Dr Pierre-Alexis BALAZ :

Mediglotte est disponible pour les appareils Android et Apple. Elle se télécharge directement sur les plateformes Google Play et App Store.

 

@ site http://mediglotte.e-monsite.com

 

Doctisia : L’application est-elle évolutive ? Souhaitez-vous y apporter d’autres fonctionnalités ?

Dr Pierre-Alexis BALAZ :

L’objectif est avant tout de continuer à enrichir le vocabulaire. Les soignants qui accepteraient de réaliser des traductions dans une nouvelle langue ou dialecte sont les bienvenus.

Il est aussi envisagé de créer dans Mediglotte des sections Pédiatrie et Ophtalmologie.

Par ailleurs, très prochainement, l’application Mediglotte va bénéficier d’une refonte complète de sa charte graphique, ce qui occasionnera une certaine période de maintenance.

Enfin, des fichiers audio complémentaires pourraient être ajoutés non pas au sein de l’application pour ne pas l’alourdir, mais sur le site web.

J’invite chacun, au travers de l’application, du site web et de la page Facebook dédiée, à faire part de retours, idées, suggestions, ajouts.

 

Doctisia : Avez-vous mené d’autres projets liés à la prise en charge des urgences ?

Dr Pierre-Alexis BALAZ :

Effectivement, une autre application mobile est née en 2016 : Venomed, destinée à la prise en charge des envenimations en France métropolitaine.

Elle reprend les différents types de morsures et piqûres de la faune française métropolitaine (notamment serpents, araignées, insectes), en précisant le danger, la pharmacocinétique et le traitement spécifique à mettre en œuvre si besoin.

* Dr Pierre-Alexis BALAZ exerce au Centre Hospitalier Universitaire d’Avignon

Illustrations : @ Mediglotte

Adresse mail : mediglotte@gmail.com

Site web : www.mediglotte.e-monsite.com

Page Facebook : https://www.facebook.com/mediglotte.app.5/

 

Découvrez aussi dans les actualités

Taurine et lésions musculaires

Nutrition

À découvrir dans l'Infolettre 72

Lire la suite

Régime méditerranéen et personnes âgées

Nutrition

À découvrir dans l'Infolettre 75

Lire la suite

Vitamine K et maladies cardiovasculaires

Nutrition

À découvrir dans l'Infolettre 74

Lire la suite