Loading...

Enovap, un nouvel outil pour arrêter de fumer

Le 20 septembre 2017 par Doctisia Santé

Entretien avec Jean-Baptiste Matte
Co-fondateur d'Enovap

Doctisia : Vous allez bientôt proposer un nouvel outil pour arrêter ou réduire sa consommation de tabac. En quoi consiste Enovap ?

Jean-Baptiste Matte : Enovap est un vaporisateur personnel1 breveté doté d’une technologie révolutionnaire. Le dispositif Enovap permet d’ajuster le taux de nicotine de manière instantanée et totalement personnalisée au cours de la journée afin de mieux répondre aux besoins des fumeurs.

Le dispositif breveté repose sur plusieurs fonctionnalités encourageant chacune l’arrêt du tabac :

  • Mode manuel : Ce mode permet à l’utilisateur d’adapter manuellement sa concentration en nicotine à chaque inhalation pour une satisfaction optimale et instantanée tout au long de la journée.
  • Mode de réduction automatique : A partir du moment où l’utilisateur ne fume plus de cigarettes, le mode automatique peut être activé, laissant le dispositif piloter l’apport en nicotine afin de mieux encadrer l’arrêt du tabac. Une intelligence artificielle permet, si l’utilisateur le souhaite, une diminution progressive et personnalisée de l’apport en nicotine.

Doctisia : Comment est né Enovap ?

Jean-Baptiste Matte : Il s’agit avant tout d’un projet universitaire mené par un groupe d’ingénieurs passionnés par l’innovation technologique. Leurs domaines complémentaires ont permis de concrétiser Enovap en alliant le plaisir du vapotage et le sevrage tabagique.

L’idée nait en 2013, lorsqu’Alexandre Scheck, futur CEO d’Enovap, participe à une étude avec le professeur B. Dautzenberg. En 2014, les cinq jeunes ingénieurs fondateurs déposent leurs brevets à l’INPI et la technologie Enovap est médaillée d’or au Concours Lépine. En juillet 2015, le projet est lauréat du concours I-Lab de BPI France. En novembre 2015, le projet prend réellement corps et la société Enovap est créée.

Doctisia : En quoi le dispositif Enovap diffère-t-il d’une e-cigarette classique ?

Jean-Baptiste Matte : Les vaporisateurs personnels fonctionnent tous avec des e-liquides possédant des taux fixes de nicotine ce qui n’est pas logique car les besoins nicotiniques des vapoteurs varient au cours de la journée comme le montrent certaines études scientifiques. La technologie du « Hit Control »  permettant aux fumeurs d’adapter leurs taux de nicotine pour mieux répondre à leurs besoins représente donc une majeure innovation sur le marché du sevrage tabagique.

En addition, le fait de proposer aux utilisateurs qui ont déjà arrêté le tabac de réduire intelligemment leur consommation en nicotine est très novateur. Aujourd’hui beaucoup d’utilisateurs du vaporisateur personnel ont tendance à vouloir baisser trop rapidement leur consommation de nicotine. Cela peut augmenter le risque de rechute si le besoin de nicotine n’est pas comblé. Notre algorithme de réduction automatique est un élément clé et différenciant visant à diminuer l’accoutumance des utilisateurs à la nicotine sur le long terme. Bien entendu, à tout moment, l’utilisateur peut choisir de retourner en mode manuel et choisir sa concentration de nicotine si la concentration suggérée par le dispositif ne lui convient pas.

Doctisia : Le dispositif Enovap fonctionnant en lien avec une application mobile, a été primé aux Trophées de la santé mobile 2017 (Trophée de l’objet connecté de santé). Qu’apporte l’application de plus qu’une cigarette électronique non connectée ?

Jean-Baptiste Matte : Le dispositif Enovap est connecté en Bluetooth à son application mobile. Cela permet de récupérer les données de consommation de l’utilisateur qui seront ensuite analysées. Ainsi, nous pourrons créer le profil du consommateur et lui offrir un suivi personnalisé en fonction de ses habitudes via le système automatisé.

L’objectif est de développer sur la base de la technologie Enovap, une véritable plateforme de suivi et de coaching pour un sevrage tabagique efficace et permettant d’éviter les rechutes.

Enovap développe son application mobile en partenariat avec le LIMSI, laboratoire affilié au CNRS spécialisé dans l’intelligence artificielle.

Dispositifs Enovap. Photo © Enovap

Doctisia : L’arrêt complet du tabagisme est-il l’unique objectif d’un tel dispositif ?

Jean-Baptiste Matte : L’objectif principal d’Enovap reste avant tout l’arrêt du tabagisme. Cependant, le dispositif Enovap possède une fonctionnalité unique et ludique appelée « Flavor Mix » pour ceux ayant déjà arrêté la cigarette : utiliser le système du double réservoir pour associer des arômes différents et permettre à l’utilisateur de créer ses propres cocktails de saveurs ! On peut aussi avoir la possibilité de vapoter un tabac, et basculer sur un autre parfum comme de la menthe à tout moment !

Doctisia : Peut-on vapoter avec Enovap et fumer en parallèle ?

Jean-Baptiste Matte : Il est déconseillé de fumer en parallèle. Toutefois, de manière temporaire, l’utilisateur peut passer par un arrêt progressif de vapo-fumage avant d’arrêter totalement sa consommation de tabac. Par son innovation qui permet de gérer l’apport en nicotine, Enovap vise à mieux répondre aux besoins des fumeurs afin de faciliter leur transition du tabac au vaporisateur personnel.

Doctisia : L’emploi d’Enovap peut-il se faire en combinaison avec d’autres apports de nicotine (patchs de nicotine, gommes, etc.) ?

Jean-Baptiste Matte : Oui, Cela est tout à fait possible mais il faut cependant faire attention à un éventuel surdosage nicotinique. C’est pourquoi il est conseillé d’en parler d’abord à un professionnel de santé.

Doctisia : L’usage d’Enovap est-il contre-indiqué chez certaines personnes ?

Jean-Baptiste Matte : Comme tous les vaporisateurs personnels classiques qui utilisent des e-liquides nicotinés, Enovap n’est pas recommandé aux femmes enceintes ou aux personnes ayant des problèmes cardiaques. Même si certaines études scientifiques restent controversées, une large majorité de la communauté scientifique reconnait que le vaporisateur est beaucoup moins nocif que la cigarette classique. C’est dans ce sens que vont les autorités de santé britanniques qui ont commandité un rapport rédigé par plusieurs scientifiques indépendants déclarant que le vaporisateur personnel est au moins 95% moins nocif que la cigarette.

Doctisia : Comment se procurera-t-on la cigarette électronique et l’application mobile ?

Jean-Baptiste Matte : Vous pouvez obtenir votre invitation directement sur notre site afin de pré-commander le dispositif Enovap. La livraison est prévue pour le premier semestre 2018.

Doctisia : Combien coûtera ce dispositif ?  

Jean-Baptiste Matte : L’Enovap sera disponible aux alentours de 189€ à son lancement.

Doctisia : Tiendrez-vous compte de l’expérience de consommation des utilisateurs ?

Jean-Baptiste Matte : Le retour de l’utilisateur est au cœur de l’application Enovap puisque nous prenons en compte les données de consommation ainsi que les données individuelles du consommateur pour proposer des feedbacks de sensibilisation adaptés et personnalisés pour favoriser la diminution voire la cessation de consommation de tabac et / ou de nicotine.

D’autre part, nous suivrons de près avec l’application mobile les retours des utilisateurs sur leur expérience Enovap pour apporter des solutions correctrices et adaptées. Confort, plaisir et personnalisation seront de mise !

Doctisia : Avez-vous des projets pour Enovap ?

Jean-Baptiste Matte : Oui, nous avons même parfois trop d’idées ! En Mars 2017, nous avons déposé de nouveaux brevets pour étendre la technologie de dosage Enovap à d’autres méthodes d’aérosolisation comme par exemple la nébulisation qui pourrait faire l’objet du développement d’un nouveau dispositif.

Une chose est sûre, à travers nos développements futurs, nous essaierons d’être complémentaire à notre technologie actuelle pour combler de nouveaux besoins des fumeurs.

1 « vaporisateur » ou « cigarette électronique » ou « e-cigarette » ou « vapoteuse ».

En savoir plus :

Site : https://www.enovap.com/fr

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=mpzviwLU3bo#action=share

Source des images : © Enovap

 

Découvrez aussi dans les actualités